L’alimentation du sportif

Pourquoi un régime alimentaire pour le sportif ? Parce que des apports inadaptés par rapport aux besoins de votre corps atténuent les effets bénéfiques de l’activité physique sur la santé :

  • Un apport calorique alimentaire trop faible sera source de fatigue, de déprime, de fonte musculaire et d’amaigrissement.
  • Un régime calorique apportant trop de calories favorisera une prise pondérale.

L’alimentation recommandée est-elle identique selon la discipline que l’on pratique ? Qu’il s’agisse d’un sport de force ou d’un sport d’endurance, le régime (en quantité et en qualité) ne sera pas le même.
Les besoins des sportifs varient en fonction du type d’effort (long ou court, d’intensité moyenne ou puissante) car les filières de production d’énergie ainsi que les dépenses énergétiques sont différentes. L’alimentation et le sport sont indissociables. L’aliment est le carburant du sportif. C’est lui qui lui assure performance et longévité sportive. Haltes aux idées reçues : La nutrition des sportifs ne doit pas rimer avec frustration, poudres dopantes et boissons énergisantes. Il est indispensable d’adapter l’alimentation en fonction du profil du sportif. Chaque athlète est unique et que les caractéristiques individuelles de chacun font que l’environnement (diététique, psychologique, technique, tactique,…) ne sera jamais identique et donc « ce qui s’applique pour une personne ne s’applique pas forcément pour le partenaire d’entraînement ». Il n’y a pas de modèle standard pour tout le monde!

Chez les enfants et adolescents, sportifs en professionnels juniors, des troubles du comportement alimentaire sont souvent liés, surtout dans les sports où l’apparence physique est importante. La prise en charge nutritionnelle prend toute sa valeur au stade de prévention.

L’activité physique

Pour une personne sédentaire, désireuse de perdre du poids, de maintenir ou d’acquérir une bonne condition physique, l’activité physique devient une alliée incontournable qui très vite peut se révéler une véritable passion. Maintenir son corps en bonne santé fait partie de l’équilibre de vie. La pratique d’une activité physique régulière est un des moyens pour l’assurer. On distingue l’activité physique de l’activité sportive par son niveau d’intensité et le contexte de la pratique. Etre sédentaire et mettre à son programme hebdomadaire deux séances de marche active, marche nordique, natation, course à pied, aquagym, vélo (elliptique ou non), … ne relève pas du même ordre que suivre des entraînements sportifs réguliers selon un programme et une progression bien définis menant souvent à la compétition.

Mais à chacun son activité !

L’activité sportive

Chez un sportif il sera nécessaire de veiller à ce que les apports alimentaires soient adaptés aux différentes périodes : entrainement, compétition, récupération, repos.

La séance permet une évaluation des besoins, des masses grasses et maigres avec le calcul des plis cutanés, un ajustement des apports tant qualitatifs que quantitatifs. L’hydratation devient une véritable stratégie individuelle et la mise en place de boissons énergétiques (et non énergisantes!) qui respectent l’osmolarité de l’organisme peut s’avérer une source d’amélioration des performances et faciliter la récupération. Il convient entre autres de prévenir la sensation de soif qui est déjà un signe de déshydratation qui fait perdre 10% des performances physiques et intellectuelles !

Se différenciant spécifiquement en période d’entrainement qu’en compétition, elle va se complémenter aux compétences physiques et permettre l’atteinte des objectifs. L’alimentation des sportifs doit être adaptée en fonction du type de sport pratiqué puisque les besoins nutritionnels d’un sportif d’endurance différent de ceux d’un sportif de force. Selon qu’il s’agit de pratique d’endurance ou de résistance la stratégie nutritionnelle sera également différente. Les sports à catégories de poids (judo, lutte, …) ou ceux ayant des contraintes esthétiques (natation synchronisée, gymnastique,…) se révèlent moins traumatisants pour l’organisme lorsque les sportifs ont un suivi nutritionnel adapté et qu’ils ne le soumettent à des restrictions drastiques et démesurées.

Quelques conseils nutritionnels personnalisés, la mise en place d’une alimentation équilibrée et adaptée à la pratique sportive peuvent potentiellement améliorer le bien-être global, les performances, dans la pratique et faciliter les capacités de récupération.

Partie intégrante de l’entrainement au sens large du terme, le coaching nutritionnel va permettre de définir les besoins nutritionnels de chaque athlète en tenant compte de :

  • Ses objectifs sportifs
  • Ses contraintes quotidiennes
  • Ses entraînements
  • Ses habitudes et préférences alimentaires

Après une enquête nutritionnelle approfondie, nous vous proposons un coaching nutritionnel de haut-niveau, basé sur les dernières connaissances scientifiques en nutrition sportive que ce soit pour:

  • Gérer ou retrouver un poids de forme
  • Etablir des menus pour votre saison sportive en fonction de vos besoins physiologiques
  • Préparer une compétition importante
  • Définir une stratégie nutritionnelle pour les athlètes
  • Elaborer vos repas pour les compétitions
  • Une prise en compte de vos contraintes quotidiennes
  • Des menus adaptés à vos déplacements et compétitions
  • Une alimentation variée et équilibrée
  • Des menus adaptés à vos habitudes alimentaires
  • Une aide aux choix de produits diététiques de l’effort

Notre approche pour vous assurer un équilibre nutritionnel et optimiser vos performances :

  • Vous accompagner au quotidien pour adapter et équilibrer votre alimentation de façon personnalisé ;
  • Vous assurer un bon apport quantitatif : pour adapter vos apports à vos dépenses (durée et intensité car le nombre de calories nécessaires dépend de la dépense énergétique).
  • Vous assurer un bon apport qualitatif : pour apporter à votre organisme une alimentation équilibré qui répondra à vos besoins et à vos attentes (prendre de la masse, redessiner sa silhouette, etc)
  • Adapter votre régime à l’approche d’une compétition